OFFICE DE LA CULTURE
SECTION D'ARCHÉOLOGIE ET PALÉONTOLOGIE

L'archéologie jurassienne

La Section d’archéologie et paléontologie (SAP) est une des unités de l’Office de la culture (OCC), anciennement Office du Patrimoine Historique (OPH), qui regroupe aussi sous son appellation la Bibliothèque cantonale, les Archives cantonales, la Section des monuments historiques, le délégué à la Culture et le Musée jurassien des sciences naturelles avec son fameux jardin botanique. 

Zoom


Le centre névralgique se trouve dans les murs de l’Hôtel des Halles, dans la vieille ville de Porrentruy. L’OCC, sous la responsabilité de Michel Hauser, chef de service, est rattaché au Département de la Formation de la Culture et des Sports (DFCS) de la République et Canton du Jura.

Ce dernier-né des cantons formant la Confédération suisse est apparu sur l’échiquier national le 1er janvier 1979, après un long processus de séparation du territoire du Canton de Berne. Les aléas de cette histoire ont provoqué une scission en trois parties de ce que l’on nommait le Jura historique, soit le Jura bernois (la partie sud de l’ancien évêché de Bâle restée bernoise), le Canton du Jura (la partie nord) et la région alémanique de la vallée de la Birse rattachée aujourd’hui au canton de Bâle campagne.

L'archéologie jurassienne, créée en 1985, a un double visage. D'un côté, elle s'est fortement développée dans le cadre des recherches archéologiques sur les chantiers de construction de l'autoroute A16, dite la Transjurane; son autre face est la gestion du patrimoine archéologique sur tout le territoire cantonal, avec des moyens financiers plus limités (archéologie cantonale).
Depuis 2014, avec l'achèvement des mandats alloués à l'archéologie A16, l'archéologie cantonale s'est redéployée sur l'ensemble des problématiques archéologiques du canton.

L'archéologie cantonale est composée de trois collaborateurs :
 - Robert Fellner, archéologue cantonal
 - Céline Robert-Charrue Linder, archéologue cantonale adjointe
 - Pierre-Alain Borgeaud, responsable de chantier

Cette petite équipe est secondée de personnel qualifié, dont le nombre varie annuellement suivant l'importance des découvertes et des moyens alloués.
L'archéologie cantonale collabore étroitement avec la Paléontologie A16, de même qu'avec la Fondation Jules Thurmann, pour ce qui concerne l'organisation interne, le suivi des chantiers, la mise en valeur ou encore la gestion des collections cantonales. 

François Schifferdecker, 09/2006
Céline Robert-Charrue Linder, 01/2014


Rapports d'activité
Textes publiés dans la revue:

OFFICE DE LA CULTURE, 2015
JURASSICA, 28/2014
JURASSICA, 27/2013
JURASSICA, 26/2012
JURASSICA, 25/2011
JURASSICA, 24/2010
JURASSICA, 23/2009
JURASSICA, 22/2008
JURASSICA, 21/2007
JURASSICA, 20/2006
JURASSICA, 19/2005
JURASSICA, 18/2004
JURASSICA, 17/2003


Offres d'emploi et places de stage

Périodiquement, la Section d'archéologie et paléontologie recrute des collaborateurs et des collaboratrices dans l'optique des fouilles programmées.

De plus, toute personne intéressée à effectuer un stage peut envoyer sa candidature par courrier postal.



En savoir plus
        sur les offres d'emploi

En savoir plus
        sur les places de stage


Pour les passionnés de découvertes

Toute trouvaille archéologique sur le territoire jurassien est en principe propriété de l'Etat. Néanmoins, moyennant le respect des règles en vigueur, la trouvaille peut rester en possession du découvreur qui l'aura préalablement présentée à l'autorité cantonale et mise à disposition pour études, reproductions ou publications.
Se référer à l'Ordonnance 445.2 du 6 décembre 1978 sur la protection et la conservation des curiosités naturelles et des antiquités dans la canton du Jura.
                                                                                                               En savoir plus
                                                                                                                       sur les trouvailles archéologiques jurassiennes


Le Cercle d'archéologie de la Société jurassienne d'émulation (SJE) réunit des personnes passionnées par la découverte et la mise en valeur de témoignages archéologiques de notre région. Il vous invite à prendre connaissance de ses activités et vous convie à le rejoindre.

François Schifferdecker, 09/2006                                                                En savoir plus
                                                                                                                       sur le Cercle d'archéologie de la SJE


Texte

Retour au plan


Glossaire

Organigramme de la SAP

Accueil

© Office de la culture
    Section d'archéologie et paléontologie
    Porrentruy, février 2017

Hôtel des Halles, 2900 Porrentruy
tél. 032 420 84 51, fax 032 420 84 99



Email: sap@jura.ch