OFFICE DE LA CULTURE
SECTION D'ARCHÉOLOGIE ET PALÉONTOLOGIE

Porrentruy, L'Étang

Les fouilles effectuées ont permis la mise au jour de structures liées à un habitat. La principale est un empierrement en forme de L construit en bordure d’une ancienne vasière. Large de 3 à 4 m, il était constitué de pierres calcaires de dimensions variables, de galets, de dalles d’hypocauste et de fragments de meules. De nombreux éléments portent des traces de feu.

Si la structure en elle-même n’est pas d’un grand intérêt, il n’en va pas de même des nombreux objets qu’elle contenait. Il s’agit essentiellement d’un millier de tessons céramiques appartenant au minimum à 160 poteries différentes: assiettes, tasses, gobelets, cruches, pots à provisions, marmites, etc. Les plus anciennes remontent à l’époque de Tibère (14–37 ap. J.-C.), les plus récentes à la dynastie des Flaviens (69–96 ap. J.-C.), mais la majeure partie se situe entre 40 et 70/80 ap. J.-C.

Nous avons donc là le reflet d’un vaisselier du 1er s. riche d’enseignement. Ainsi, la proportion importante de la céramique sigillée (17 % de l’ensemble) indique une certaine richesse du propriétaire. La présence de mortiers et d’au moins une amphore à huile témoigne de l’adoption d’habitudes culinaires méditerranéennes. Par contre, la persistance d’une vaisselle de cuisine montée à la main et de formes d’origine gauloise en terra nigra, parlent en faveur d’une population certes ouverte à la nouveauté, mais fidèle à ses origines.

Jean-Daniel Demarez, 10/2002

Zoom

Accueil  Texte

Retour au plan

Sélection des sites


Glossaire

Site archéologique suivant

Fiche technique

© Office de la culture
    Section d'archéologie et paléontologie
    Porrentruy, septembre 2006

Hôtel des Halles, 2900 Porrentruy
tél. 032 420 84 51, fax 032 420 84 99



Email: sap@jura.ch