OFFICE DE LA CULTURE
SECTION D'ARCHÉOLOGIE ET PALÉONTOLOGIE

Delémont, Le Vorbourg

La chapelle du Vorbourg et la ruine du donjon qui la surplombe se dressent sur une arête de rocher imposante, la lèvre sud-ouest de la cluse du Vorbourg. Ces deux constructions distantes de 160 m, avec une différence d'altitude de 70 m, font partie du même ensemble, point d'observation stratégique sur le défilé de Soyhières au nord et la région de Delémont au sud.

Si aucune fouille connue n'a été entreprise sur le site du donjon, les travaux de restauration de la chapelle ont fait découvrir les fondations des murailles de soutènement et les restes de l'ancienne citerne recouverte actuellement par les appartements.

Zoom


Les deux châteaux sont contemporains et on estime l'époque de leur construction au 11e ou 12e s. Lors de leur occupation, ils étaient appelés château supérieur et château inférieur de Telsperg et étaient habités par la famille du même nom. La première mention historique d'un seigneur de Telsperg date de 1131. Dès lors, de nombreux actes mentionnent des membres de la famille, cités comme témoins; d'autres papiers sont datés et signés du château de Telsperg par les princes-évêques de Bâle. Lors du tremblement de terre de 1356, les deux édifices sont fortement ébranlés, mais le château inférieur reste encore habitable pendant quelques décennies.

Zoom

La ruine du château supérieur est formée du donjon, haut d'environ 15 m sur une base de 7,5 m sur 6 m, et d'un bâtiment annexe à l'est. L'épaisseur des murs est de 3,8 m sur les faces ouest et sud. Une salle intérieure de 2,6 m de large était surmontée d'une voûte dont on aperçoit la trace. Les éboulis à l'intérieur de la tour atteignent 4 m.


Du château inférieur subsistent: 

Zoom

                               - la tour Sainte-Anne restaurée et recouverte d'un toit en 1705.
                                 D'une hauteur restante de 12 m, elle a une base carrée de 10 m de côté, formée de murs de 1,8 m d'épaisseur.
                               - les anciennes murailles de soutènement des terrasses et habitations du château.
                               - les bases du chœur de la chapelle qui constituait la chapelle d'origine.

Les seigneurs du lieu, les chevaliers de Telsperg, abandonnent leur indépendance et se soumettent à des maîtres plus puissants, les comtes de Ferrette, qui, en 1278, cèdent le Sornegau à l'évêque de Bâle.

Contrairement à l'argumentation de certains historiens, il ne faut pas rejeter d'emblée un fait bien connu de l'histoire du Vorbourg: la consécration de la chapelle par le pape Léon 9 en 1049.

Vincent Friedli, 09/2006
Source: Guide archéologique 1997

Accueil  Texte

Retour au plan

Sélection des sites


Glossaire

Site archéologique suivant

Fiche technique

© Office de la culture
    Section d'archéologie et paléontologie
    Porrentruy, novembre 2008

Hôtel des Halles, 2900 Porrentruy
tél. 032 420 84 51, fax 032 420 84 99



Email: sap@jura.ch